Prochaines dates de performances
︎





“J’ai oublié” avec Hélèna Vilovitch 
Le 7 juillet 2019 à 16h au Mac Val (Vitry Sur Seine)
“Passiflore et champignons dans la forêt profonde”  
Le 7 septembre 2019    18h Festival Plastique Danse Flore (au Potager du Roi, Versailles)
https://www.plastiquedanseflore.com/
Le 14 septembre 2019  21h Festival Jerk-Off (au Carreau du Temple, Paris)
Le 28 septembre 2019  21h Centre Chorégraphique National de Tours. 
“Confessions under request” performance avec Paloma Moin. 
Le 29 septembre 2019 Festival I.C.E. ( Saint-Jean-du-Doigt, Bretagne) 
Le 5 octobre 2019, participation à la Nuit Blanche, dans le projet de Yaïr Barelli “Sur l’interprètation, Titre de l’instant” au Musée Picasso, Paris. (Performances solos dans les salles de l’éxposition Tableaux magiques” les 4/12/2019; 18/12/2019; 8/01/2020 et 22/01/2020. )
LE 28 NOVEMBRE 2019, à 19h, à la Fondation Ricard. “Tournebouler” avec Hélèna Villovitch, une proposition de Jérôme Mauche.“J’ai oublié” Performance avec l’écrivaine Hélèna Villovitch. 
ableaux magiques” les 4/12/2019; 18/12/2019; 8/01/2020 et 22/01/2020. )
https://www.fondation-entreprise-ricard.com/programme/a-la-fondation
12 février 2020 19h30 Galérie HUS : “Anne Dufourmantelle, En caso de amor” curatrice Emanuela Inés Dunant. 
14 mars 2020, SITI à Dijon ( projet de Yaïr Barelli). 
30 mars 2020 19h  “Lectures des textes” à La Petite Rockette
125 Rue du Chemin Vert, 75011 Paris, France/ ANNULÉE
Ecouter un extrait

https://soundcloud.com/user-962772327?fbclid=IwAR3tUOL-JeEWWxxrCfccTfZ4GMsbwcyoa9DAVSF0MZR73fj6nwXJ0XItLB4
Remise de diplômes D.A.D.A (au Musée Jeu de Paume)



Les diplômes sanctionnent des connaissances et des compétences sans lesquelles nous serions incomplets, inachevés, peut-être bons à rien. C’est une liste pleine d’ennui et de qualités dont le renouvellement épouse les métamorphoses de nos métiers, de nos désirs, de nos vies qui s’obstinent à sourire et à détruire. Si DADA a surgi sur le sol dévasté d’une Europe dont les promesses de progrès scientifique, technique et moral n’ont pu empêcher les hommes de se livrer à une boucherie sans précédent, que dire, un siècle plus tard, de nos espoirs et de nos croyances, de nos certitudes et de nos inquiétudes, de notre aptitude à vouloir le meilleur tout en concevant le pire ?

Plutôt que de nous couper la langue, nous pourrions l’avaler, la cracher, la roidir, la rôtir : la réinventer après l’avoir désassemblée, et finalement proposer une liste de compétences inouïes à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes — plus exactement : une « ration de civaplômes ». Comme si DADA n’était pas ce moment aimablement divertissant quoiqu’insurrectionnel de l’histoire de l’art et qu’il devait persister dans une forme d’idiotie contemporaine et de catastrophe verbale.



Auteurs : Viviana Moin et Pierre Courcelle
fausse œuvre de Raoul Haussmann: Laurent Le Bourhis. 
Accueillie en résidence de recherche par Les Moulins de Paillard (octobre 2017), à L’Echangeur CDC Château Thierry (janvier 2018), CND Pantin prêt de studio. 
Photos : © Jeu de Paume / © Francesca Avanzinelli, 2018

Lien extrait vidéo: https://vimeo.com/297741234
Et aussi https://vimeo.com/306227385